Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)

Votre Flash Player n'est pas à jour. Visitez le site de Adobe pour la plus récente version.

Membre

Kathleen Whissell-Turner
Étudiante au doctorat
Université du Québec à Montréal (UQAM)
Département :
whissell-turner.kathleen@courrier.uqam.ca
Tél. bureau :
Téléc. bureau :

Présentation

Diplômes

Ph.D. en éducation, Université du Québec à Montréal (En cours)
M.A. en didactique des langues, Université du Québec à Montréal (2017)
Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire, Université du Québec à Montréal (2015)

Principales fonctions professionnelles

Coordonnatrice de recherche (2016 – aujourd’hui)

Auxiliaire de recherche (2014 – aujourd’hui)

Assistante d’enseignement (2014 – aujourd’hui)

Enseignante et suppléance à la commission scolaire des Grandes-Seigneuries (2012 – aujourd’hui)

Assistante pour l’évaluation de la maitrise en didactique des langues à l’UQAM (2016 – 2017)

Assistante au soutien académique pour le baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’UQAM (2015 – 2017)

Principales réalisations

Projet de recherche : Effets d’un enseignement explicite des racines latines et grecques sur le vocabulaire disciplinaire et la compréhension
                                  en lecture des élèves de 6e année du primaire scolarisés en français.

Au Québec, un élève sur cinq n’atteint pas les attentes ministérielles quant à la compréhension en lecture (Desrosiers et Tétreault, 2012), notamment pour les textes informatifs (PIRLS, 2011). Sachant que la connaissance du vocabulaire est un aspect central de la compréhension en lecture (Perfetti et Stafura, 2014) et qu’il a été identifié comme la principale source de difficulté quant à cette habileté (Daussin et al., 2011), il importe de s’intéresser au type de vocabulaire qui compose ces textes informatifs. En effet, jusqu’à 60% des mots de ces textes sont composés de racines latines et grecques (ex. : carni-vore) (Green, 2008). De récentes recherches se sont intéressées à la relation entre la connaissance des racines latines et grecques. En effet, en contexte francophone, il a été démontré que la connaissance des racines latines et grecques est corrélée significativement à la compréhension en lecture des élèves de 6e année du primaire et qu’elle a une valeur prédictive considérable (Whissell-Turner, à paraitre). De plus, Crosson et McKeown (2016), en contexte anglophone, ont découvert qu’un enseignement des racines latines et grecques en 6e année avait des effets positifs sur la compréhension en lecture des élèves l’année suivante. De ce fait, nous visons à mesurer les effets d’un enseignement explicite des racines latines et grecques sur le vocabulaire disciplinaire et la compréhension en lecture des élèves de 6e année du primaire scolarisés en français.

 Pour ce faire, une recherche quantitative de type quasi expérimental sera menée auprès de quatre classes d’élèves de 6e année du primaire issues de la Rive-Sud de Montréal. Étalé sur dix semaines, le programme d’intervention proposé à deux des quatre classes sera organisé en dix périodes de 45 minutes. Une série de prétest et de posttests seront administrés aux élèves. La variable indépendante, la connaissance des racines latines et grecques, sera mesurée grâce à un test validé auprès des élèves de ce niveau (Whissell-Turner, à paraitre). La compréhension en lecture (Wiig et al., 2009) et le vocabulaire disciplinaire  (à concevoir, inspiré de Kieffer et Box, 2013) seront aussi mesurés. Afin de vérifier avec rigueur les effets de l’enseignement explicite des racines latines et grecques sur ces deux dernières variables, nous opterons pour la triangulation des données. Ainsi, nous mesurerons également les mouvements oculaires et éventuellement l’électroencéphalographie (EEG) sur un sous-groupe de vingt participants, qui permettrait de voir les effets du programme d’intervention sur des processus psychophysiologiques associés à la compréhension du vocabulaire disciplinaire et la compréhension en lecture, tels que le contrôle attentionnel et le traitement sémantique. Enfin, dans le but d’isoler les effets de l’intervention, des variables de contrôle avérées prédictives de la compréhension en lecture ou du vocabulaire disciplinaire seront aussi mesurées : intelligence non verbale (Raven, 1983), identification des mots (Mousty et al., 1994), conscience morphologique (Fejzo, 2016), compréhension orale (Wiig et al., 2009), mémoire de travail (Wiig et al., 2009) et étendue du vocabulaire (Dunn et al., 1993).

Champs de spécialisation

  • Didactique de la lecture
  • Conscience morphologique
  • Compréhension en lecture
  • Vocabulaire disciplinaire
  • Racines latines et grecques

Rayonnement scientifique

Prix

Bourse de doctorat en recherche (FRQSC), (2017-2020)

Bourse de maitrise en recherche (FRQSC), (2017)

Bourse d’études supérieures du Canada au niveau de la maitrise (CRSH), (2016-2017)

Bourse d’excellence Rénald-Legendre pour l’engagement communautaire aux cycles supérieurs (ADEESE), (2016)

Bourse d’excellence de recrutement de l’UQAM pour les cycles supérieurs (FARE), (2015-2016)

Projet de recherche

Effets d’un enseignement explicite des racines latines et grecques sur le vocabulaire disciplinaire et la compréhension en lecture des élèves de 6e année du primaire scolarisés en français

Directeur

Anila Fejzo

Co-directeur

Julien Mercier

Date de début des études

2017

Date de fin des études

Publications

  • Articles dans des revues professionnelles

  • Whissell-Turner, K. & Tremblay, O. (soumis 2017). Chronique « Au fil des mots ». Les familles morphologiques pour enrichir le vocabulaire. Vivre le primaire.  Consulter
  • Germain-Paquette, R. & Whissell-Turner, K. (2015). «Réflexions sur l’enseignement de la science et de la technologie au primaire de deux nouvelles diplômées».. Spectre, 45(1), 15-16.  Consulter
  • Communications

  • Whissell-Turner, K. (2017, août). «Les élèves de 6e année savent-ils qu’il y a de la vie dans biologie? Relations entre la connaissance des racines latines et grecques et la compréhension en lecture». Communication présentée dans le cadre du 22e colloque du doctorat réseau en éducation de l’Université du Québec (CDREUQ), Chicoutimi, Québec.  Consulter
  • Whissell-Turner, K. (2017, février). « Les racines latines et grecques : leur apport sur la compréhension en lecture et le vocabulaire disciplinaire». Communication présentée par affiche lors du concours de vulgarisation de la recherche en éducation (CVRÉ 2017), organisé par l’ADEESE, Montréal, Québec.  Consulter
  • Whissell-Turner, K. & Fejzo, A. (2016, novembre). «Le rôle de la connaissance des racines latines et grecques sur la compréhension en lecture et le vocabulaire disciplinaire». Communication présentée dans le cadre du CAPREC 2016, Pertinence de la recherche en éducation : Quelles contributions étudiantes à l’avancement des sciences de l’éducation?, Québec.  Consulter
  • Fejzo, A., Desrochers, A., Salah, R., Saidane, R., Whissell-Turner, K. & Chapleau, N. (2016, juillet). The role of morphological strategy in the spelling performance of morphems of fourth-grade spellers of French. Communication présentée dans le cadre du Twenty-Third Annual Meeting of Reading, Portugal.  Consulter
  • Fejzo, A., Desrochers, A., Salah, R., Saidane, R., Whissell-Turner, K. & Chapleau, N. (2016, mai). L’impact des stratégies morphologiques sur la performance en orthographe des mots morphologiquement complexes chez des élèves francophones de 4e année du primaire. Communication présentée au 84e congrès de l’ACFAS, Montréal, Québec.  Consulter
  • Whissell-Turner, K. (2016, mai). «Contribution de la connaissance des racines latines et grecques sur la compréhension de lecture des élèves de 6e année du primaire». Communication orale. La conscience morphologique et sa contribution au développement de la littératie. Communication présentée dans le cadre du 84e congrès de l’ACFAS, Montréal, Québec.  Consulter
  • Fejzo, A., Saidane, R., Salah, R., Whissell-Turner, K., Germain-Paquette, R., Lemieux, A. et al. (2015, mai). Connaissance des mots plurimorphémiques chez des élèves québécois de 4e année du primaire : quels facteurs prédictifs?. Communication présentée au 83e congrès de l’ACFAS, Rimouski, Québec.  Consulter
Logos des universités associées au CRIFPE

Adresse civique

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE
90, avenue Vincent d'Indy
Pavillon Marie-Victorin – C-536
Outremont (Québec) H2V 2S9

Adresse postale

Université de Montréal
Faculté des Sciences de l'Éducation
CRIFPE – C-543
C.P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7